POÈMES :

M'écouter dire le poème Zut c'est Ratzinger
Imprimer le poème Zut c'est Ratzinger au format pdf

 

       
   

   ZUT C'EST RATZINGER

 
       
       
 

Vite en conclave les wojtyliens

En seulement quatre tours de scrutin

Ont décidé qu'il était bien

N'ayant rien d'autre sous la main

Ouvriers de la onzième heure

Pourrez-vous donc trouver bonheur

« Dans le vignoble du Seigneur »

De cet illustre restaurateur

S'ils ont voulu ce pape si vieux

Soixante dix huit ans qui dit mieux

C'est qu'ils n'ont trouvé parmi eux

Aucun candidat plus sérieux

     
 

N'ayant rien d'autre sous la dent

Ils élirent ce « Berger » allemand

Car de Karol depuis longtemps

Il était déjà remplaçant

 

 

C'était l'ami confidentiel

Et l'excellent maître d'autel

Qui tirait chacune des ficelles

De Jean Paul II et ses chapelles

       
 

C'est lui qui jugeait sans appel

C'est lui qui taillait au scalpel

C'est lui qui dictait les missels

C'est lui qui domptait les rebelles

Vous qu'un jour il excommunia

Vous les homos jugés parias

Vous les femmes qu'il remit au pas

Vous tous qui risquez le sida

Vous les divorcés remariés

Vous les théologiens tancés

Vous les femmes de prêtre refoulées

Vous les frères chrétiens bafoués

     
 

Trouverez-vous chez cet allemand

La tendresse d'un Dieu aimant

Qui accueille avant tout jugement

Et fait confiance en nous calmant

 

 

Il faut cependant s'y résoudre

Mais sans pour autant l'absoudre

Oui ce Josef est bien un foudre

Capable de faire parler la poudre

       
       
 

Il a des qualités indéniables

C'est un théologien véritable

Il est d'une humilité admirable

Même s'il n'est pas très charitable

Il sait écouter et entendre

Il sait discerner et comprendre

Il sait proposer et défendre

Oui mais saura t'il nous surprendre

Il ne reste plus qu'à souhaiter

Que l'Esprit Saint puisse profiter

Des charismes dont il a doté

Le grand chef de la papauté

     
     
 

Car il reste toujours en suspend

Des problèmes que le Vatican

A toujours volontairement

Refusé de voir autrement

 

 

Quid de la collégialité

Les femmes et leur droit de cité

Pour les prêtres la mixité

Et puis le droit de se marier

     
 

L'úcuménisme comme exigence

La liberté comme évidence

Le libéralisme comme non sens

La laïcité comme une chance

 

Malheureusement sur ces sujets

Cela fait une éternité

Que Benoît XVI a décrété

Qu'il ne fallait pas transiger

 

Et ses premières déclarations

Font toutes la même proclamation

Il faut toujours sans rémission

Lutter pour la restauration

     
 

 

 

La guerre contre le relativisme

Est devenu pour lui le prisme

Par lequel le catholicisme

Doit promouvoir le christianisme

 

 

Le libre arbitre est combattu

Et pour ce pape point de salut

En dehors du chemin voulu

Sinon gare aux déconvenues

 

 

Vatican 2 semble enterré

Refuser la modernité

C'est prendre le risque de transformer

L'Eglise du Christ en secte mitée

 

Irénée disait en son temps

« La gloire de Dieu c'est l'homme vivant »

Mais pour Benoît rien n'est permis

La gloire de Dieu c'est l'homme soumis

 

12/05 et 12/06/05

  

 

poème précédent Zut c'est Ratzinger
Retour au recueil FIGURES ET VOUS
poème suivant Zut c'est Ratzinger
Retour à POÈMES ILLUSTRÉS
Retour en haut de la page 

 

POÈMES :