POÈMES :

 

Imprimer le poème au format pdf

 

 

 

SÉBASTIEN A 21 PRINTEMPS

 

C'est en l'an mille neuf cent quatre vingt quatre

Un dix neuf mars juste avant le printemps

Qu'un beau bébé commença à s'ébattre

Devant ses deux jeunes parents bien contents

 

Avant qu'il ne montre le bout de son nez

Les photographies de l'échographie

Avaient déjà permis de le nommer

Il s'appelait Sébastien pour la vie

 

Parrain et marraine étaient même choisis

Son oncle et sa tante Eric et Christine

Cette naissance fut joie mais non amnésie

Du décès de notre adorée Francine

 

Très vite Sébastien eut grand appétit

Au contraire de sa grande sur Emilie

Il fallut donc augmenter les rations

En passant à de très gros biberons

 

Il eut encore quelques petits soucis

Il faillit d'abord devenir nabot

Je l'emmenai donc un jour à Paris

Chez un spécialiste de ce genre de maux

 

Puis à Nation pour trouver une attelle

Que l'on fixait toutes les nuits à ses pieds

Mais pour lui la vie était quand même belle

Puisqu'il rampait une fois appareillé

 

Vers deux ans pendant l'heure de la lecture

Il rapprochait chaque image de ses yeux

Il ne voyait pas trop bien c'était sûr

Alors il eut de jolies lunettes bleues

 

C'est au CP que très vite on compris

Qu'il aurait pour toute sa scolarité

Le traître handicap de la dyslexie

Et qu'il fallait tout faire pour le traiter

 

Il eut droit aux séances d'orthophonie

Aux papouilles éclairées de Paule Lemoine

Et aux exos de kinésiologie

Afin qu'il puisse quand même être number one

 

Je passe très vite sur ses petits soucis

Qui l'inquiétaient au moment de dormir

Sur les allergies et les maladies

Dont les douleurs qui lui font craindre le pire

 

Malgré la somme de ses difficultés

Il finit par décrocher un bac S

Et cela fut pour lui une grande fierté

D'avoir su surmonter toutes ses faiblesses

 

Déjà le sport lui avait fait comprendre

Qu'il pouvait sans problème rivaliser

Avec tous ceux qui ne savaient entendre

Qu'il était lui aussi capable d'oser

 

Sa Maï Lan chérie a su déceler

Dans ce gentil garçon adolescent

Toutes les vertus qu'une princesse aime chercher

Lorsqu'elle veut trouver son beau prince charmant

 

Il a pour lui plaire bien d'autres qualités

Il sait rendre la vie douce aux enfants

Leur faire de bons gâteaux pour leurs goûters

Car il sait cuisiner excellemment

 

Mais il a aussi bien sûr des défauts

D'abord celui d'être souvent en retard

Et puis un peu de paresse mais point trop

Chacun a le droit d'avoir des écarts

 

Mieux vaut finir par des choses positives

Il est artiste et a beaucoup de goût

Une chance au jeu qui nous met en salive

Et le plaisir d'offrir avec ses sous

 

Aujourd'hui que tu as vingt et un ans

Je te souhaite très bon anniversaire

Que tes jours soient comme ce jour de printemps

Tout comme toi doux radieux et exemplaire

 

Profite des heures qui sont source de bonheur

Oublie les peines qui font grandir quand même

Et fonce sans craindre ce qui peut te faire peur

Tout n'est-il pas plus facile quand on s'aime

 

19/03/05

 

 

 

Retour au recueil JE VOUS ENVOIE DES VERS
Retour en haut de la page