POÈMES :

M'écouter dire le poème
Imprimer le poème au format pdf

 

 

 

NICOLE

 

A tous ceux qui l'aimaient.

 

Nicole nous a quitté

En cette fin d'été

Son âme s'est envolée

Là où elle le voulait

 

Au ciel elle a rejoint

Ses parents son conjoint

Et ceux dont elle prit soin

Partout de loin en loin

 

Au milieu du printemps

Commencèrent ses tourments

Nous laissant impuissants

Devant son mauvais sang

 

Qui donc n'avait compris

Après être si surpris

Que de ce mal maudit

Elle ne serait guérie

 

Il nous reste à jamais

L'image de Nicole gaie

De son visage comblé

Quand elle pouvait aider

 

Son sourire rayonnant

Pour ses quatre-vingts ans

Parmi tous les enfants

Et ceux qu'elle aimait tant

 

Seule dans sa Clio verte

D'une conduite alerte

Avec jambe gauche inerte

Les rétros en pure perte

 

Elle filait dans les villes

Sans trop se faire de bile

Fuyant les choses futiles

En voulant être utile

 

N'ayant pas enfanté

Elle aimait sans compter

Neveux et leurs portées

Comme de Pierre adoptés

 

Endoctrinée à point

Elle aidait au besoin

Veuve et pauvre orphelin

Handicapé divin

 

Tout comme le prisonnier

Après guerre libéré

Jusqu'au paralysé

Ou au vieux oublié

 

Toujours intéressée

Par l'actualité

Elle aimait discuter

Voulant persuader

 

Elle trouvait toute sa flamme

Au Figaro comme femme

Sur radio Notre Dame

Et K.T.O. pour l'âme

 

Parisienne cultivée

Elle louait sa cité

Partant y visiter

Ses expos ses musées

 

Capitale de son cur

Où elle passa tant d'heures

De long et dur labeur

Pour qu'elle fête ses bonheurs

 

Nicole s'en est allée

Là où elle le voulait

Rejoindre ceux qu'elle aimait

Et qui sûr l'attendaient

 

Et de là où elle est

Comment ne pas penser

Qu'elle saura bien prier

Pour nous réconforter

 

21/09/05

 

 

 

Retour au recueil JE VOUS ENVOIE DES VERS
Retour en haut de la page